ODEF : ouvre ses portes au grand public



L’ODEF lève le voile sur ses activités à travers les Journée Portes Ouvertes
L’Office de Développement et d’Exploitation des Forêts (ODEF), une institution de l’Etat, est créé en 1971 avec pour mission, la gestion des plantations de l’Etat. Cette institution a décidé, d’ouvrir ses portes au public. C’est à l’occasion des journées portes ouvertes qu’il organise du 05 au 07 juin 2018 en collaboration avec ECOBANK. Durant trois jours, la population est invitée à visiter les différents stands et le hall d’exposition du génie créateur de la menuiserie de ce service. C’est le ministre de l’Environnement et des Ressources forestières (MERF), André Johnson qui a lancé officiellement ces activités en présence du DG ECOBANK-Togo, M. Diakité Mamady.
Placé sous la tutelle du MERF, l’ODEF, dès sa création, il s’est fixé comme objectifs : la gestion, l’équipement et la mise en valeur du domaine forestier national. L’exploitation, la transformation et la commercialisation des produits forestiers et enfin, la promotion et la valorisation du matériau bois. Sur le terrain, le domaine forestier s’étend sur plus de 20 000 hectares réalisés grâce à l’appui des riverains, d’où le thème de l’année « l’ODEF au service de la gestion durable des forêts avec l’appui des communautés locales au Togo».
Pour le DG de l’ODEF, M. Gbadoé Edjidomélé, les journées portes ouvertes constituent une occasion d’interaction avec le public. C’est pour lever le mythe selon lequel, l’institution ne fait que couper alors qu’elle n’en reboise. C’est aussi de montrer comment la gestion des ristournes (15% des ventes)  améliore la vie sociale des communautés locales. Outre ces efforts, l’ODEF traverse quelques difficultés.  
Avec son capital de 1 827 000 000 F CFA, l’office s’autofinance. Cependant comme toute entreprise, l’ODEF rencontre des difficultés pour mener à bien sa mission. Sur le plan foncier par exemple, l’envahissement des forêts classées et l’absence d’une politique nationale d’affectation des terres, constituent des goulots d’étranglements. Au plan technique, administratif et financier, on relève l’insuffisance du personnel technique, qualifié et les moyens logistiques etc.
L’ouverture des JPO coïncide avec la journée mondiale de l’environnement. Pour la circonstance, les invités ont écouté le message du secrétaire général des Nations Unies délivré par madame Yao Merry, chef division changements climatiques à la direction de l’environnement. En suspens ce message se résume à comment vaincre la pollution liée au plastique dans le monde.
Le ministre André Johnson a félicité l’ODEF pour l’initiative et exprimé sa gratitude à l’endroit des partenaires tels que la FAO, l’OIBT, le PNUD, l’UE, la GIZ , le FEM, la BM pour la collaboration et l’appui multiforme qu’ils ne cessent d’apporter au MERF en général et à l’ODEF en particulier.
L’ODEF emploie 206 agents et est présent dans toutes les préfectures du Togo. La direction générale de l’ODEF est située dans le quartier Agbalépédogan à Lomé.